Organisation

Le projet fédéral

Nous sommes à l’orée d’une Olympiade exceptionnelle, à double titre : parce qu’elle présente cette singularité de voir s’y tenir – du moins l’espérons-nous – deux éditions de ces formidables rendez-vous sportifs que sont les Jeux Olympiques et Paralympiques, et bien sûr parce que nous vivrons, en point d’orgue, ce que le sport français attend depuis près de cent ans : des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris.

Le cyclisme, notre cyclisme, s’inscrit aujourd’hui dans un contexte où le vélo est mis au premier rang des préoccupations des pouvoirs publics. Après le Plan Vélo adopté par le Gouvernement, avec l’essor du vélo à assistance électrique (VAE), tous les acteurs publics comptent sur le vélo pour développer des politiques publiques dans les domaines des mobilités, de l’éducation, de l’environnement, du tourisme, … utilisant les atouts du vélo.

Michel Callot

Président de la FFC

LES 5 PILIERS

Ces 5 piliers sont traversés par un fil rouge : la modernisation de la Fédération et sa capacité d’innovation. Ils se complètent étroitement.

1 : La recherche permanente de la performance sportive

Objectif visé : une régularité annuelle sur les podiums internationaux pour chacune des disciplines, tant pour les hommes que pour les femmes. Une présence chaque année parmi les 3 premières nations au classement UCI.

2 : La Fédération, son organisation territoriale et ses Clubs

Objectif visé : une gouvernance plus ouverte, un processus participatif régulier, une reconnaissance de l’expertise du réseau de bénévoles.

Des adaptations statutaires significatives. Des modalités de consultation formalisées, des reconnaissances de compétences, notamment grâce au développement des moyens de communication numériques.

3 : La nécessité et opportunité d’un champ d’activités élargi

Objectif visé : le « phénomène » vélo doit permettre une robustesse de nos clubs dans le respect de leurs priorités d’activités, et dans la diversité des pratiques et projets.

Ayons conscience que le « label FFC» est un atout considérable.

4 : La solidification et évolution du modèle économique fédéral

Objectif visé : Renforcer les ressources fédérales non attachées à la tarification. Garantir un « intéressement » des clubs à leurs activités, notamment traditionnelles d’organisateurs.

5 : Une Fédération exemplaire dans son éthique, responsable et engagée pour les grands enjeux sociétaux

Objectif visé : Mettre en adéquation notre référentiel de valeurs et notre programme d’actions

La modernisation de la Fédération et sa capacité d’innovation se trouveront dans l’évolution des pratiques au service des enjeux de société, dans le respect d’une éthique irréprochable.

Voir aussi