Équipement sportif

État des lieux des équipements sportifs

Fixé comme un des objectifs prioritaires du projet fédéral 2014-2017, ce document dresse un panorama des équipements cyclistes structurants que sont les vélodromes, les pistes de BMX et les sites de descente VTT. Fort d’une analyse cartographique et du croisement de données sociodémographiques et sportives (licenciés FFC notamment), cet état des lieux offre ainsi une étude des équipements existants et cible des zones privilégiées de développement pour les projets futurs.

La construction d’équipements cyclistes

Outre la Route et les espaces « libres d’accès » tels que les sentiers forestiers ou les pistes cyclables, la pratique du cyclisme requiert des équipements spécialisés et respectant un certain nombre de critères relevant à la fois des exigences sportives et sécuritaires.

Ainsi, le cyclisme sur piste (vélodromes/anneaux), le BMX Race (piste bosselée) et la descente VTT (piste courte agrémentée d’obstacles et
présentant plusieurs niveaux de difficulté) représentent les principales pratiques nécessitant des structures dédiées.

Pour accompagner l’accroissement du nombre de licenciés et mettre en place les conditions d’entraînement et de pratique les plus à mêmes
d’accompagner les exigences du haut-niveau, la FFC a décidé de réaliser ce schéma directeur des équipements sportifs.

Fondé sur la base d’un recensement exhaustif de ses structures existantes, ce schéma pose les bases d’une politique de développement axée sur la hiérarchisation des priorités en termes d’équipements et de territoires.

A l’issue d’une phase de recensement et de réactualisation des données internes de la FFC, il apparaît que les équipements cyclistes, à savoir des espaces de pratique permanents, dédiés et sécurisés, se répartissent de la manière suivante :

  • 125 vélodromes ou anneaux
  • 235 pistes de BMX
  • 103 sites de descente VTT
  • 179 sites labellisés de randonnée VTT

Voir aussi