Monde Cyclo-cross 2020 – Marion Norbert-Riberolle, première française sacrée Championne du Monde de Cyclo-cross Espoirs

Le week-end dernier, la commune de Dübendorf, en Suisse, accueillait les Championnats du Monde de Cyclo-cross.
Une compétition qui se déroulait 3 semaines après les Championnats de France de la discipline, qui se sont disputés cette année à Flamanville.

Si l’année dernière, le collectif France quittait Bogense et le Danemark avec une médaille de bronze, chez les Espoirs hommes avec Antoine Benoist, en 2020, c’est avec un titre historique que nos bleus ont fait le court voyage retour entre la Suisse et la France.

La France termine à une très belle 3ème place au tableau des Nations avec une médaille d’or.
Sans surprise, ce sont, comme prévu, les ultra-favoris hollandais qui ont dominé ces mondiaux suisses.
Les Pays-Bas remportent un total de 8 médailles, dont 4 titres mondiaux, sur les 18 médailles en jeu !

Suit une autre grande Nation du Cyclo-cross, la Belgique, seconde avec 4 médailles dont 1 d’or.

La première journée de ces Championnats était consacrée aux Juniors femmes, Espoirs hommes et Elite femmes.

Line Burquier, la Championne de France en titre, sacrée à Flamanville il y a trois semaines, s’empare d’une très honorable 6ème place de la course Juniors femmes, à 2min12 de la nouvelle Championne du Monde, l’hollandaise Shirin van Anrooij.

Quelques heures plus tard, ce sont leurs aînées qui ont pris le départ. La première française, Marlène Petit, se classe à une belle 10ème place. Elle franchit la ligne avec 3min06 de retard sur la Championne du Monde Élite 2020, l’hollandaise Ceylin del Carmen Alvarado, également Championne d’Europe Espoirs en titre.

Les Pays-Bas vont alors vivre une incroyable journée avec un magnifique triplé inédit puisque Ryan Kamp revêt à son tour le maillot blanc / arc en ciel de Champion du Monde Espoirs.
Une course sur laquelle de grands espoirs, c’est le cas de le dire, étaient placés sur les français.
Les deux bretons Mickaël Crispin, le Champion d’Europe en titre, et surtout Antoine Benoist, le Champion de France en titre, brillant cette saison en Coupe du Monde, avec deux podiums et deux médailles d’argent à Namur et Hoogereide, ont bataillé près de 50 min pour accrocher une place sur le podium.

Un Championnat du Monde frustrant pour le coureur de l’équipe Alpecin-Fenix, la formation du prodige Mathieu Van der Poel, médaillé de bronze l’année dernière au Danemark dans cette même catégorie Espoirs, également médaillé de bronze à l’occasion des Europe 2020, puisqu’il échoue finalement au pied du podium (4ème), à 1min16 du Champion du Monde. Lui qui était pourtant en très grande forme cette saison.

Le lendemain, place aux Juniors hommes, Espoirs femmes et Élite hommes !

Si le prodige de la discipline, le triple Champion du Monde hollandais (2015, 2019 et 2020), Mathieu Van der Poel, a encore survolé ce Championnat du Monde Élite en conservant son titre, en un peu plus d’une heure, la performance de cette journée est venue de la jeune française Marion Norbert-Riberolle.

Annoncée favorite de ce Championnat, la Championne de France Espoirs et Élite en titre a magnifiquement attaqué, tout en puissance et technique, dès le premier tour pour ne laisser aucune chance à ses adversaires du jour. Une incroyable performance puisqu’elle signe avec ce maillot blanc / arc en ciel de Championne du Monde un exploit historique, devenant ainsi la première athlète française sacrée en Cyclo-cross chez les Espoirs.

Une course parfaitement gérée et dominée de bout en bout sur un parcours rendu difficile et boueux par la pluie. Elle avale sa course en 48min31 et s’impose devant la hongroise Blanka Kata Vas (+27 secondes) et Ana Kay, athlète du Royaume-Uni (+ 40 secondes).

Quelle saison pour la jeune athlète auboise de l’équipe de Cyclo-cross belge EXPERZA PRO CX, qui vient tout juste de fêter ses 21 ans ! Sacrée Championne de France Espoirs et Élite au début du mois de janvier à Flamanville, également médaillée de bronze à l’occasion des Championnats d’Europe il y a quelques mois en Italie, et 3ème de la Coupe du Monde Espoirs 2019-2020, elle achève sa saison avec une médaille d’or mondiale autour du cou, 5 ans après le titre Élite de Pauline Ferrand-Prévot.

Particulièrement émue mais sûre de sa force, Marion est revenue sur ses sensations et sa grande joie à l’arrivée. « C’est un truc de fou ! »

En l’absence du Champion de France en titre, Clément Venturini, c’est Steve Chainel, le Champion de France Élite 2018, qui finit premier français de cette course (17ème à 8min45 de MVdP).

À noter la belle place de Florian Richard Andrade, Champion de France Cadets sur route et de Cyclo-cross 2018, qui franchit la ligne en 8ème position, à 1min34 du belge Thibau Nys, qui s’empare de la médaille d’or chez les Juniors. Le Champion de France en titre, Ugo Ananie, se classe quant à lui au 12ème rang.

François Trarieux, Entraîneur National du collectif France dresse un bilan positif de ces Championnats du Monde et plus globalement de cette saison 2020. « Les catégories jeunes ont brillé à plusieurs reprises cette saison, à l’image des différents podiums en Coupe du Monde de Rémi Lelandais et d’Antoine Benoist. La France compte de grands espoirs du Cyclo-cross avec notamment Mickaël Crispin, champion d’Europe Espoirs, Olivia Onesti, Vice-championne d’Europe Juniors et désormais la nouvelle championne du Monde Espoirs, Marion Norbert-Riberolle. Je suis optimiste pour les années à venir ! »

Album photos Jour 1
Album photos Jour 2

Crédit photos : Patrick Pichon – FFC

Nos disciplines