CYCLE BALLE

La paire Thomas Leclerc et Mathias Seyfried médaille d’or

Championnat d’Europe de cycle-balle en catégorie des -23 ans samedi 21 septembre 2019 à Naurod (Allemagne) !

CRÉDIT photoS Willy Thual

C’est une première pour la France

Il restait un goût amer dans la bouche des deux licenciés du V.C.E. Dorlisheim (Bas-Rhin) après leur 4ème place l’an dernier en République Tchèque. Le pied du podium est toujours la plus mauvaise place…

Quand on voit la composition du championnat du monde « élites » avec uniquement des équipes européennes dans le Groupe A, un championnat d’Europe est tout simplement du même niveau.

Dans un groupe 1 très relevé composé de l’Autriche 1 (tenante du titre 2018), de l’Allemagne 2 (toujours difficile à battre à domicile), de la Suisse (qui prendra la médaille d’argent) et de l’Arménie, nos jeunes Français ont entamé leurs matches par celui qui sera le plus serré : après avoir marqué le premier but, victoire française par 3-2 contre une équipe suisse qui avait le couteau entre les dents. Cette victoire laissait entrevoir de belles choses, mais encore fallait-il confirmer dans les autres matches.

Gonflés à bloc, Thomas et Mathias ont ensuite enchaîné les victoires dans leur groupe : 6-1 face à l’Arménie, 5-0 face aux locaux allemands puis 5-1 contre l’Autriche 1.

Coachés par Luc Doell et Quentin Seyfried (le grand frère de Mathias, champion de France « élites » en titre), la paire Leclerc-Seyfried a eu fort à faire face à l’Autriche 2 en demi-finale mais s’en est sorti favorablement sur le score de 4 à 2.

En finale, nos Français ont retrouvé leurs adversaires du premier match de poule : la Suisse. Mathias Seyfried et Thomas Leclerc sont restés parfaitement concentrés sur ce dernier match et l’ont emporté 5 à 3, donnant ainsi à la France sa première médaille d’or européenne dans l’histoire du cycle-balle français !

Cette médaille d’or récompense un énorme travail à la fois au sein du V.C.E Dorlisheim depuis plusieurs années, mais aussi dans les autres clubs français qui tiennent la dragée haute à ce club bas-rhinois dans les compétitions nationales. Les entraînements et les nombreux voyages depuis plusieurs années des joueurs du V.C.E. Dorlisheim pour aller se confronter aux équipes allemandes, suisses, autrichiennes, tchèques ou belges sur leurs sols, en plus des compétitions françaises et alsaciennes, ont payé.

Cette victoire en -23 ans étant celle de la jeunesse, pleine d’espoirs, peut-on maintenant rêver d’une nouvelle médaille française au niveau mondial après celle de bronze obtenue en 2015 en catégorie « élites » par Benjamin Meyer et Quentin Seyfried ?

Nos disciplines