Organisation

Structures

La fédération française de cyclisme est une petite structure d’environ 50 salariés (association loi 1901), dirigée par des élus bénévoles et un président indemnisé.

L’assemblée générale

Elle se réunit au moins une fois par an pour entendre les rapports sur la gestion et sur la situation morale et financière de la fédération. Elle approuve, après rapport des commissaires aux comptes, les comptes de l’exercice clos et vote le budget. Tous les 4 ans, cette assemblée générale est élective et renouvelle son conseil d’administration et son président.

Le conseil fédéral

Principales fonctions

  • orienter la politique générale de la Fédération
  • veiller au respect de la légalité et à l’application des statuts et règlements fédéraux
  • adopter, sur proposition du Bureau Exécutif, les règlements sportifs fédéraux
  • contrôler la gestion de la fédération par le Bureau Exécutif.

Le bureau exécutif

Le Bureau Exécutif comprend, outre le Président de la FFC qui le préside :

  • d’un Secrétaire Général,
  • d’un Trésorier Général,
  • d’un représentant de la LNC
  • et 5 autres membres au maximum.

A l’exception du Président, les membres du Bureau Exécutif sont élus par le Conseil d’Administration, en son sein, au scrutin secret.

Le Bureau Exécutif gère la Fédération.

Toute compétence non expressément attribuée à un autre organe de la FFC relève du Bureau Exécutif. Il est notamment chargé de fixer le montant des licences, d’adopter le calendrier officiel de compétitions organisées ou autorisées par la FFC. Il est également chargé d’établir les synthèses principales des grands axes afférents à ces attributions pour information ou soumissions au vote du conseil d’administration.

Le président

Il représente la Fédération dans ses rapports avec les tiers ainsi que dans les relations avec :

  • le ministère de la Jeunesse et des Sports,
  • le Comité National Olympique et Sportif Français
  • les Fédérations nationales et internationales
  • et toutes les instances sportives françaises et étrangères.

Il dispose des pouvoirs les plus étendus pour accomplir tout acte et prendre tout engagement au nom de la fédération dans la limite de l’objet social défini à l’article 1er des statuts. Il a sous sa responsabilité la direction générale de la Fédération.

Voir aussi