Né dans les montagnes californiennes, le Mountain Bike se développe sous l’impulsion d’une bande de pilotes qui, avides de sensations fortes, dévalaient les pentes avec des engins hybrides entre vélo et moto.

Loïc Bruni champion du monde de Descente !

La descente est le point de départ de ce sport de pleine nature,
appelé également Downhill ou DH.

C’est une épreuve individuelle contre la montre sur un profil descendant parsemé d’obstacles.

Le parcours très technique doit privilégier les paramètres vitesse/pilotage.

Le temps de course est compris entre 2 et 5 minutes pour un parcours de 1,5 à 3,5 km.

La technicité du matériel (cadre avec double suspension, freins à disque, …) nécessite un budget important. C’est pourquoi trois catégories ont été définies :

  • la catégorie Sport (cadre rigide avec suspension avant),
  • la catégorie Stock (cadre à double suspension limitée dans le débattement),
  • la catégorie Pro (aucune restriction sur le matériel).

L’équipement obligatoire du pilote comprend un casque intégral monobloc, des coudières, des gants complets, une protection dorsale et des genouillères.

Caractéristique du VTT descente

Dans les compétitions de descente, les concurrents s’élancent individuellement sur une installation balisée et réservée au VTT.

Les difficultés du parcours (sauts ou passages avec un sol instable ou glissant) et la course contre la montre sont particulièrement exigeantes.

Les VTT de descente sont dotés de suspensions à grand débattement et de
freins puissants.

Ces éléments, de même que l’équipement de protection porté et une
selle très basse, font que les descendeurs roulent très rarement en montée et sont généralement tributaires des remontées mécaniques ou d’accès véhiculés.

Compétitions à venir

LE TOUQUET – 5 Enduropale VTT Beach Race

VTT

Type de course Régional

TDJV LAC DU CAUSSE (pré licenciés à cadets)

VTT

Type de course Régional