Un final de toute beauté avec une météo qui a tenu jusqu’au bout des podiums, malgré les gros nuages d’orage sur l’horizon, juste arrosé de quelques gouttes après la remise des trophées, médailles et maillots à l’équipe lauréate par les personnalités présentes.

 

La descente de ce vendredi était le dernier round pour permettre aux pilotes de réaliser la meilleure performance possible afin de faire gagner une ou quelques places au classement général de leur équipe.

 

A ce jeu le peu d’écart entre les deux premiers laissait entrevoir un final haletant. Nous ne serons pas déçus puisque seulement vingt-quatre points les sépareront.

 

Cette semaine aura malgré tout permis de nombreux échanges, de bons moments de partage, mais aussi de se confronter sportivement et humainement. La vie d’équipe, les obligations sportives, la reconnaissance des uns envers les autres et le respect ont étés du quotidien.

 

 

Pour la descente, les pilotes avaient de nouveau un créneau de reconnaissance avant la manche finale. Deux départs étaient proposés. Le premier, plus haut sur le circuit pour les cadets, cadettes et minimes garçons sur 1,8 kilomètre avec 200 mètres de dénivelé. Pour les minimes filles, benjamines et benjamins, ce sera d’un peu plus bas, avec quelques 120 mètres de dénivelé.

Côté résultats pour cette descente (ou le pilote qui réalise le meilleur temps au passage était placé sur un hot site, en attendant les autres !!!). A ce jeu, les vainqueurs ont pu en bénéficier plus ou moins longtemps, suivant leur place au classement général. La sociétaire du Grand Est Océane Husson en cadettes, le jeune allemand Thore Hemmerling chez les cadets, Alix André Gallis de Provence Côte d’Azur pour les minimes, Lisa Bouladou d’Occitanie pour les filles minimes, l’allemande de la province du Bad Wurtenberg Lina Huber et le breton Lucas Jouneau se sont montrés les plus rapide et ont largement été interviewés par le commentateur n°1 du VTT Eric Davaine.

De grands moments de bonheur.

 

La soirée tant attendue des podiums a gardé le suspense jusqu’au bout quant au classement final qui s’est joué sur le fil. Si pour le général individuel cadets le normand Quentin Schrotzenberger l’emporte devant Yannis Musy de Bourgogne Franche Comté et le francilien Maxime Garin, pour les demoiselles c’est la Bretonne Morgane Morin qui monte sur la plus haute marche du podium, devant Amélie Vazeille du Centre Val de Loire et l’Allemande Kaya Pfau ;

 

Pour les différentes catégories, nous retrouvons en grande majorité les comités placés au final général. A ce titre en benjamins, victoire de l’Occitanie devant le Grand Est et la Bretagne, chez les minimes la Provence Côte d’Azur gagne devant le Grand Est et la Bretagne et pour les cadets, de nouveau Provence Côte d’Azur devant l’Occitanie et le Grand Est.

 

Pour le classement général final ou les comités sont invités à monter sur le podium dans l’ordre inverse du classement, tous fortement applaudis et félicités, recevant au passage une médaille à l’effigie de Evènement et un Trophée. Si les Hautes Alpes en qualité de département organisateur était 15ème et donc premier à être applaudis, la montée en pression au fil des passages laissait entrevoir des grands sourires, voir des larmes au moment de l’appel du 4ème, puis 3ème..et des 2ème.

Pour le podium final, l’Occitanie (fusion du Languedoc Roussillon et de Midi Pyrénées) prend la 3ème place avec 5900 pts, le Grand Est vainqueur en 2017 à Morzine prend la 2ème place avec 6151 points.

 

Le Comité de Provence Côte d’Azur, local de l’épreuve gagne avec 6175 points laissant les 2ème à tout juste 24 points. Un des écarts les plus faibles depuis l’organisation de l’épreuve et un match qui est déjà engagé en vue de la prochaine édition qui aura lieu en Bretagne comme cela a été annoncé en toute fin de cérémonie et que la passation a été officialisée entre Guy Hermitte, Maire de Montgenèvre, Yannick Tirel, l’organisateur Breton, Eric Jacoté vice-président de la FFC et Alain Ghiloni, responsable du TFJV.

Tous ont félicités les participants, encadrants, bénévoles et animateurs de l’épreuve pour une édition qui est une très belle réussite. Pour les podiums, deux groupes ont largement étés présentés et félicités, ce sont : les 14 jeunes arbitres et l’équipe d’organisation rassemblés autour d’Alain Ghiloni, Jean Yves Conan et Dominique Aubert. Merci à tous et toutes.

 

Un petit rappel sur l’été 2009, ou le TFJV était déjà organisé à Montgenèvre, les vainqueurs par équipe étaient le Comité de Rhône Alpes, devant le Languedoc Roussillon et la Lorraine. Pour les individuels cadets et cadettes, Victor Koretzky et Linda Indergand l’emportait. Les deux font aujourd’hui partie de l’élite internationale du VTT, nous souhaitons voir dans plusieurs années, des participants à cette édition 2018 de briller aussi à l’échelon français bien sûr, mais international aussi.

 

Alain Ghiloni