PAULINE-FERRAND-PREVOT26_1On imagine votre tristesse  Pauline ?


Je suis extrêmement déçue. Je pensais que cela pouvait, pourrait, le faire mais j’ai accumulé beaucoup de choses cette saison. Ce n’est pas évident. Je n’avais pas d’énergie. Je ne pouvais pas en fait.

 

A l’entraînement vous avez quand même de bonnes sensations, non ?


C’est l’entraînement aussi, et on est tout seul. Cela roulait vite. J’ai pris un assez bon départ, et puis plus d’énergie quoi.

 

Vous avez chuté ?


Non, non je ne suis pas tombée mais quand ton corps ne peut plus à un moment. Je ne voulais vraiment pas arrêter, mais je ne pouvais pas c’était plus fort que moi. Je me suis écroulée en haut de la bosse, et puis voilà.

 

H.B

Crédit photo FFC – Patrick Pichon – Plus de photo