L’équipe de France a terminé cinquième des Championnats du Monde de relais par équipes à Lenzerheide.

 

L’équipe de France était composée de Matthis Azzaro, Loana Lecomte, Joshua Dubau, Pauline Ferrand-Prévot et Maxime Marotte. « Le titre est revenu à la Suisse, explique à France Cyclisme, Yvan Clolus manager de la filière VTT au sein de la DTN de la FFC.

 

Le podium est complété par l’Allemagne et le Danemark. Il y a un vrai petit écart entre nous et les autres nations, et nous avons été, je pense, un peu en difficulté avec Loana et Pauline par rapport aux autres nations, ce sera à confirmer les temps. L’Allemagne a eu une concurrente par exemple une espoir dames qui a su rouler à la même vitesse que Jolanda Neff, le podium était serré. On n’est pas loin. Ce n’est pas un échec non plus. On sauve une belle place de cinquième qui va compter pour les quotas Olympiques en vue des Jeux de Tokyo 2020, c’est important. Avec les forces du jour, on signe un top 5, c’est une petite déception car on espérait une médaille. Il faut savoir surmonter ces instants-là, l’an passé, rappelons on réalise un podium au sprint avec les places de 2 à 6. C’était aussi serré. Il y a des années ou cela sourit. Maintenant, tirons le positif de cette mise en action des Championnats du Monde de VTT 2018, nous n’avons pas connu de casse, de crevaison ou de chute. Tout le monde a donné le meilleur de lui-même aujourd’hui, c’est le plus important ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon