Marseille-Luminy – Élite femmes – Urruty

Lucie Urruty ne savait pas où elle en était, en venant à Marseille. Le souvenir de son entame sur le calendrier Coupe du Monde Espoirs, à Stellenbosch, en Afrique du Sud, voici quelques semaines, ne l’avait pas forcément rassurée. « Je n’avais pas forcément mis un focus sur le début de saison, disait-elle dans les Bouches du Rhône, mais en Afrique du Sud, je n’avais pas de sensations. C’était comme si mon corps était vide ». Alors quid de Marseille et de son entrée en lice en Coupe de France. Telle était la question. « J’ai fait le vide après la première manche de Coupe du Monde, indique la Championne de France, membre du Team Scott-Creuse Oxygène, j’ai laissé couler. Mais 14e en Coupe du Monde, cela a été un coup dur. » Il a été encaissé, et Marseille a apporté une belle réponse de la part de Lucie Urruty. « Je me suis dit « je ferais ce que je ferais sur cette première manche de Coupe de France« , ici à Marseille-Luminy, et finalement j’ai eu de bonnes jambes. Je suis contente c’est ma première victoire depuis le Championnat de France de VTT Espoirs femmes de l’an passé. » Les Espoirs d’ailleurs ont pris les rênes de cette Coupe de France 2018 de VTT cross-country femmes, avec la deuxième place de Hélène Clauzel, nouvelle venue au sein de l’équipe KMC-Ekoi- SR Suntour. « Je me suis battue dans le dernier tour, j’ai tout donné afin de conserver ma deuxième place », disait la jeune Alsacienne qui finit devant Julie Bresset, auteur d’une belle course de remontée après une crevaison lors du premier passage. « Je n’ai pas eu de chance, expliquait la Championne Olympique de Londres, mais les spectateurs au bord du circuit m’ont reboosté. Je suis resté concentrée et je n’ai rien relâché. Je suis contente de ce podium, j’entame en quelque sorte un nouveau départ, une nouvelle carrière. Et ce qui est bien ici aussi c’est que je marque des points UCI qui vont me servir pour la suite de la saison internationale. Je vis une nouvelle aventure, avec une nouvelle équipe, c’est bien de retrouver aussi rapidement des sensations. J’ai vraiment pris du plaisir à courir ici ». Et cela s’est vu aussi sur son visage irradié de bonheur.

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

XCO - Elite - Dames & Espoir U23 Elite - Dames