Loana Lecomte a réalisé une performance de haut rang en Australie, lors des Championnats du Monde de VTT, disputés à Cairns, en se classant 2e à seulement quinze secondes de la médaille d’or.

 

« C’est une grosse satisfaction, mentionne Yvan Clolus. On y a cru presque jusqu’au bout, quelle course de la part de Loana qui a été longtemps en duel avec l’Autrichienne Laura Stigger. On s’était mis dans la tête que l’on était là pour le titre sur ce circuit il y avait moyen de la battre, mais aujourd’hui l’adversaire de Loana était supérieur dans les bosses et techniquement au même niveau qu’elle. C’est la meilleure qui gagne aujourd’hui. Loana quant à elle peut être fière de ces deux médailles d’argent aux Europe et au Monde, de sa progression, de sa belle régularité sur le plan continental et international. Isaure est J1, elle prend une belle 9e place qui laisse entrevoir de belles perspectives pour 2018. Elle a longtemps à la bagarre pour la 7e place, mais chute légèrement dans le dernier tour. J’ai aussi une pensée pour Justine Tonso qui n’a pas pu courir ce Championnat du Monde en Australie. Il y aura des leçons à retenir, mais elle n’est elle aussi que Juniors 1ère année et d’autres possibilités de bien faire vont s’offrir à elle. »

 

Le bilan chez les hommes fait état d’une 6e place pour Mathis Azzaro, médaillé de bronze hier avec le relais.

 

« Effectivement chez les juniors hommes Mathis Azzaro se classe 6e, indique Yvan Clolus, entraîneur national du VTT cross-country à la FFC. Benjamin Le Ny est 19e et Pierre Chabaud 20e, 25e Victor Lab. Victor était en lice pour la place de 4e mais il crève dans le dernier tour, celui-ci a été aussi préjudiciable à Benjamin qui a craqué à ce moment-là. Mathis Azzaro finalement accroche la 6e place. La fin de course a été un peu dure pour nos pilotes. Ce n’est pas l’objectif dans la mesure où l’on espérait une médaille. Le niveau était très relevé sur ce mondial, il y a donc de la déception, mais Mathis prend date pour l’an prochain puisqu’il n’est que juniors première année. Pareil pour Pierre Chabaud dossard 58 qui remonte à la 20e place ». L’optimisme pour le futur reste donc de mise.

 

 

Hervé Bombrun