Les places obtenues à l’arrivée des Championnats du Monde Espoirs ne reflètent pas la performance des membres de l’équipe de France sur ce Championnat du Monde de Cairns, en Australie, comme le souligne, Yvan Clolus :

 

« Paradoxalement, ils se sont en effet bien battus. Ils ont fait le job, la course qu’il fallait même si les résultats ne viennent pas récompenser leurs efforts et démontrer qu’ils ont été actifs. »

 

Ce qui a coûté aux tricolores sur cette épreuve c’est le départ. « C’est rédhibitoire, ici, à Cairns, ajoute Yvan Clolus, entraîneur national du VTT cross-country à la Fédération Française de Cyclisme. Quand on ne prend pas le bon groupe devant c’est compliqué, et nos pilotes avaient des dossards assez importants compte tenu de leur classement UCI. Ils sont sortis du start-loop entre 15 et 30. Ils ont pu remonter un peu, mais c’est très difficile de le faire davantage. Ils se sont livrés complètement, et cela reste une belle performance du fait que certains d’entre eux seront encore Espoirs l’année prochaine ».

 

 

Hervé Bombrun