2 médailles d’or, deux d’argent.

 

Des victoires, des promesses… Il y a comme toujours de la densité au sein de l’Équipe de France de VTT, structure qui est l’une des plus grande pourvoyeuse de médaille à la FFC. Il y a aussi des champions « touché au-dessus de leur berceau par les fées », comme Julien Absalon et Pauline Ferrand-Prévot, sans oublier Julie Bresset pour tout ce qu’elle a apporté à son sport et est encore en capacité de donner dans les mois à venir. « C’est un bon bilan que l’on affiche, déclare Yvan Clolus. On place quatre pilotes parmi les 15ers en Élite hommes, sans oublier Jordan Sarrou qui n’a pu s’exprimer en raison d’une chute survenue trop vite. On possède une équipe de France forte et qui l’est aussi sur le plan collectif ».

 

Un groupe dont la force est également souligné par Yvon Vauchez. « Il n’a rien à regretter pour Julien tant il a mis de l’engagement sur ce championnat du Monde. Ce mondial est en fait le reflet de la saison, et ce match entre Nino et Julien. Il y a forcément des enseignements à tirer dans la perspective des Jeux Olympiques de Rio en 2016, trouver de nouvelles pistes à explorer. Nous avons une très belle équipe de France, forte sur le plan collectif avec quatre pilotes parmi les 15ers de ce championnat du Monde. Je pense que sans sa chute Jordan Sarrou pouvait espérer lui aussi parmi les 15ers, tout cela donne aussi de grandes possibilités pour les Jeux l’an prochain là encore. »

 

 

Hervé Bombrun