Et une, et deux, et trois médailles d’or… pour la France aux championnats d’Europe de VTT cross-country à Saint Wendel en Allemagne. Le dernier à amener sa pierre à l’édifice est Jordan Sarrou, champion d’Europe en titre, qui a su prolonger son bail d’une saison avec le maillot bleu étoilé.

 

« Sa victoire est belle et différente de l’an passé, souligne auprès de ffc.fr dépêches La France Cycliste, Yvan Clolus, entraîneur national des juniors et des Espoirs en VTT cross-country. Le circuit était hyper roulant type Belge, Allemand ou Hollandais, à l’opposé des deux dernières manches de Coupe du Monde disputées par les athlètes. Huit coureurs ont fait la course en tête en Espoirs. » Et dans ce groupe figurait Jordan Sarrou, déjà vainqueur de deux manches de Coupe du Monde cette année, et leader provisoire de la Coupe du Monde chez les moins de vingt-trois ans.

 

« Il était toujours en deux ou troisième position du groupe de tête, poursuit Yvan Clolus, afin de surveiller ses adversaires. Mais Van Der Heijden était encore plus roublard qui lui, car il s’est vraiment caché et a attaqué à l’amorce du dernier tour dans la bosse du parcours qui faisait le plus mal. Jordan l’a suivi, et l’a ensuite contré. Les pilotes finissent les uns derrières les autres à dix secondes d’intervalle. C’était vraiment une course tendue, un final à suspense. La victoire s’est jouée dans la tête. Il fallait savoir maîtriser ses nerfs, et par rapport aux autres manches de Coupe du Monde, nos coureurs ont démontré une palette de qualité assez importante. »

 

Laquelle leur permet d’afficher un bilan de trois médailles d’or au soir du deuxième jour de compétition à Saint Wendel. « C’est encore une super journée, on se faisait cette réflexion avec Yvon Vauchez d’ailleurs que nous n’avons que trois médailles certes, mais elles sont toutes en or. On repasse devant au tableau des nations, et on le réalise surtout parce que nous avons une équipe de grande qualité. »

 

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste