chpt-france-vtt-PERRIN-GANIER4_1

Titouan Perrin-Ganier
Crédit photo – FFC Patrick Pichon

Trois sur trois !

 

Titouan Perrin-Ganier  n’a pas fait de plis, et l’histoire se répète ainsi depuis 2014, arrivé du XCE au programme des championnats de France de VTT.

 

« C’est le titre le moins stressant pour moi, déclarait à France Cyclisme sitôt son maillot de champion de France, celui qui a également remporté la Coupe de France 2015. Je gagne en 2013 le premier titre de l’histoire de la discipline, et c’était très stressant. L’an passé, j’étais dans la position du concurrent « chassé ».

 

Cela a engendré une forme de stress là encore.  Mais cette saison ces sentiments qui peuvent miner se sont tous envolés.

 

« J’ai en effet gagné pas mal de course sur des parcours, différents, indique encore Titouan, donc je suis venu ici avec un capital confiance énorme. J’ai eu en plus de très bonnes jambes durant toute la compétition ». L’idéal pour foncer vers un nouveau succès. « J’étais serein, poursuivait-il. Mais attention un maillot de champion de France conserve toujours une saveur particulière. On ne peut s’y habituer. Le plaisir reste toujours présent. » Et se lit sur le visage de son propriétaire qui l’hiver est entraîneur au sein d’un club de ski de fond à la Clusaz. « Je pratique beaucoup cette activité l’hiver, j’ai un CDI avec le club, et l’été comme j’ai de bons résultats en VTT, on s’arrange. Le fait de travailler m’offre moins de temps de récupérations, mais comme je suis un peu un « hyperactif », cela me va. » Un « hyperactif » qui doublera samedi avec le championnat de France VTT cross-country.

 

chpt-france-vtt-PERRIN-GANIER_1« Si je fais une place parmi les quinze premiers, indiquait Titouan, se sera super. Le XCE et le VTT cross-country ce sont deus types d’effort totalement différent, cela se voit. » Du XCE qui le pousse à avoir des ambitions toujours plus élevées. « La semaine prochaine, il y a les championnats d’Europe en Italie. Je vais les disputer sous le maillot de l’Équipe de France avec Kévin Miquel. » Inutile de vous dire que son but est de performer là-bas aussi…

 

 

Hervé Bombrun

 

 

Classement :

 

Élite hommes :

 

  • 1. Titouan Perrin-Ganier (Focus Rotor Ekoi) ;
  • 2. Anthony Pautonnier (Offroad-Rocky Mountain) ;
  • 3. Kévin Miquel (Véloroc BMC) ;
  • 4. Fabien Canal (Look-Beaumes-de-Venise) ;
  • 5. Romain Bernier (Look-Beaumes-de-Venise) ;
  • 6. Alrick Martin (Giromagny-VTT) ;
  • 7. Guillaume Guilbaud (Vendée VTT) ;
  • 8. Simon Rogier (SCO Dijon VTT Team Haibike)

 

 

Crédit photo – FFC Patrick Pichon