Le pilote du Sud de la France a chuté sur la piste de l’Alpe d’Huez, mais cela n’a pas empêché d’aller cueillir la victoire

 

Tom Guillo est resté, quelques minutes, affalé dans l’herbe, le corps disloqué, avant de reprendre ses esprits. Le poids de la chute qu’il avait subi sur cette descente des Championnats de France à l’Alpe d’Huez, ou alors était-ce le parfum du succès qui l’enivrait déjà. « Je suis tombé sur la table, disait-il. Qu’est-ce que je me suis dit à ce moment-là ? Ouh-la, que je devais me relever le plus vite possible. Je suis sacré Champion de France… en tombant ».

Licencié à l’US Cagnes, le club de Jean-Pierre et Loïc Bruni, Tom Guillo pratique le VTT descente depuis deux ans seulement. « Avant, je faisais de la planche à voile, cette année, j’ai remporté toutes les manches de la Coupe de France cadets ». Il lui fallait donc accrocher au palmarès de cette saison le titre national en cadets. « J’ai fait mon dernier run à fond, j’étais un peu fatigué, car la semaine dernière j’ai couru la Coupe du Monde des Gets avec un nouveau vélo. J’ai aussi beaucoup roulé avec cette semaine. J’étais un peu fatigué, mais ces deux semaines ont été de belles expériences. » Qui serviront dans le futur.

 

 

Hervé Bombrun