Les larmes aux yeux, Pasquine Vandermouten gravite dans la raquette d’arrivée. La pilote du team Massi étreint une connaissance, fait une bise à une autre. Il y a de l’émotion autour d’elle, et l’émotion chez elle est aussi palpable. Cela se voit sur son visage avec un peu d’humidité autour de ses yeux. « Ce maillot est la récompense de tous les sacrifices effectués tout au long de l’année, disait-elle avec de l’émotion dans la voix. J’ai eu un peu la pression ces dernières semaines, beaucoup de révisions pour les examens du baccalauréat. Je l’ai obtenu. Pour le moment, tout roule pour moi, et j’espère qu’il en ira ainsi jusqu’à la fin de saison ».

En venant à l’Alpe d’Huez, Pasquine « VDM » savait qu’elle allait trouver des conditions de course particulière. « Il y avait déjà l’altitude, le profil du circuit n’était pas habituel, avec une montée et une descente. Il fallait avoir une bonne gestion de course sur ce tracé. » Ce qui fut une constante développée par Pasquine Van Der Mouten. « C’est ici mon quatrième, deux en VTT, et deux cyclo-cross, et en VTT c’était cadette 2. J’avais à cœur de récupérer ce maillot, car en début d’année, j’étais blessée lors des Championnats de France de cyclo-cross. Je les ai disputés avec une entorse, et je finis 7e, et déçue. Je suis trop contente de retrouver ce maillot ».

 

 

 

Hervé Bombrun