La pilote de Canyon-Sram a conservé à l’Alpe d’Huez son titre de Championne de France de VTT élite femmes en s’imposant devant Lucie Urruty (Scott Creuse Oxygène et Julie Bresset (BMC), victime d’une crevaison lors de l’épreuve.

 

France Cyclisme : Un  nouveau maillot tricolore à ton palmarès, Pauline !

Pauline Ferrand : « Chaque matin au départ des Championnats de France, je suis toujours nerveuse. Je sais que ce maillot tricolore n’est pas le mien, mais j’y tiens. J’ai toujours à cœur de repartir avec. Je suis partie rapide dans le but de faire assez vite un écart entre moi et les autres concurrentes. Je suis super contente ».

 

FC : Tu as eu quelques doutes durant la course, ou non ?

PFP : « Comme à chaque fois sur un Championnat de France, on traverse des moments de doutes, on nourrit quelques peurs, comme le fait de pouvoir, par exemple, crever lors des descentes. C’est le bilan que j’ai tiré des reconnaissances et des courses que j’ai vu. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour délivrer une belle course ici, et repartir avec un nouveau maillot tricolore à inscrire à mon palmarès ».

 

FC :

PFP : « J’étais assez bien dans la bosse, j’ai essayé de creuser au maximum afin de pouvoir gérer. C’est toujours un peu compliqué de disputer des courses en altitude, et hier, j’ai senti que j’étais un peu. Je voulais vraiment remporter ce titre de Championnat de France. Je me sens de mieux en mieux sur le vélo, et mentalement depuis cet hiver. Cette douleur beaucoup de personnes m’ont dit qu’elle était « dans ma tête », mais moi, je la ressentais au quotidien. Cela m’a enlevé un poids physique et mentalement, et désormais, je suis vraiment déterminée. Cela m’a libérée. »