VTT – Championnats de France – Cross-country – Plouec l’Hermitage – Cadettes – Vandermouten

VTT – Championnats de France – Cross-country – Plouec l’Hermitage – Cadettes – Vandermouten

Pasquine Vandermouten réalise la saison parfaite.

 

Invaincue en cyclo-cross cet hiver, manches de Coupe de France plus Championnat national, la sociétaire du team Massi en VTT, a fait de même en VTT. Elle a raflé les quatre manches de Coupes de France sur les quatre disputées à ce jour, et à remis une couche tricolore à son palmarès 2017 en s’adjugeant ce matin sur le parcours de Ploeuc l’Hermitage le titre cadettes de VTT cross-country. Une victoire quasiment annoncée d’avance, même si elle souhaitait relativiser. « On ne sait jamais sur une course d’un jour, tout peut se passer, une casse mécanique comme cela m’est arrivée sur le relais ».

 

Mais la malchance ne l’a pas frappée deux fois dans les Côtes d’Armor, et sa course s’est transformé en récital. « Le titre de Championne de France de VTT est différent de celui du cyclo-cross, déjà parce que je l’ai gagné deux fois en cadettes, alors qu’en VTT il m’avait échappé l’an passé. J’avais terminé 3e ». Élève l’an prochain en terminale ES, Pasquine « VDM » sait que sa saison sportive sera aussi différente du fait qu’elle va passer juniors. « Les concurrentes que je vais retrouver dans cette catégorie, je les connais toutes, et je sais qu’elles sont fortes. Elles réalisent déjà des podiums en juniors séries (NDLR : équivalent des manches de Coupes du Monde pour les juniors). Moi, je vais découvrir. Cette catégorie peut aussi être la porte d’entrée sur l’équipe de France, mais je sais que cela peut-être aussi compliqué du fait de la concurrence. Il faut voir ». Prudente, donc Pasquine Vandermouten qui sera également au départ des Championnats de France de l’Avenir à la fin du mois de juillet, du côté de Saint-Amand-Montrond. La route épreuve qui lui sourit aussi puisque cette année… elle a également remporté une manche de Coupe de France cadettes ! « Mais la route c’est souvent tactique, et puis cela se termine aussi de nombreuses fois par un sprint. Est-ce que je suis forte en ce cas-là ? Oui, s’il se dispute en côte… »

 

Hervé Bombrun

crédit photo FFC Patrick Pichon