VTT – Champion de France – cross-country – Lons-le-Saunier – Espoirs hommes – Joshua Dubau

Joshua Dubau aurait pu tout perdre au terme du deuxième tour des Championnats de France de VTT cross-country Espoirs hommes, à Lons-le-Saunier. Auréolé de deux victoires en Coupe du Monde, le Rémois alors en tête avait disparu des écrans radars. Il émargeait alors dans un groupe qui chassait derrière Axel Zingle… qui ne s’était pas fait prier deux fois pour prendre les rênes de la course. Furieux, Joshua Dubau repartait en trombe. « J’ai crevé au 2passage, expliquait-il après coup, et je crève. Mais ma roue n’avait pas été super bien remise, et mes disques de frein touchaient un peu ». Une fois la sueur froide passée, celui qui avait pour but dès le départ de faire « la course en tête, sur ce parcours qui n’offrait pas de temps de récupération », s’est mis « à bloc, à bloc afin de tenter de refaire son retard ». Les secondes tombaient au fil des tours, mais sans doute pas à la vitesse à laquelle Joshua Dubau aurait aimé voir le chrono défiler avec un retard de plus en plus amoindri en sa défaveur. Ce n’est que dans le dernier passage quand Axel chute que je parviens à le dépasser. J’ai vu qu’il avait du mal à repartir en plus, alors j’ai tout donné. La course a été difficile, très haute en intensité. Axel a en tout cas été un concurrent de très haute volée. Mais je voulais ce titre. Je ne me suis jamais relevé, car je sais d’expérience que tout peut se passer lors d’une course, encore plus sur un Championnat de France. Mais quand je ne parvenais à grappiller que secondes après secondes, j’avoue que j’ai douté. Mais je me disais si j’ai mal, lui aussi devant. Il ne faut rien lâcher. Je ne me suis pas posé de questions. » Le prix pour gagner un Championnat de France, quand à un moment donné, vous avez vent contraire…

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

 

VTT – Champion de France – cross-country – Lons-le-Saunier – Espoirs hommes – Podium