VTT – Champion de France – cross-country – Lons-le-Saunier – Élite hommes – Titouan Carod

Quelle course ! Quel championnat, et franchement, s’il y en avait la possibilité les cinq coureurs qui ont fait le spectacle lors des Championnats de France Élite hommes de VTT cross-country auraient tous mérité une médaille, de monter sur le podium !

 

On ne peut distribuer les prix, mais sans doute que Jordan Sarrou (Ekoi-KMC-SR Suntour) aurait mille fois de fouler ce lieu, lui qui a fait une course pleine… laquelle fut malheureusement stoppée dans le dernier passage sur le pierrier par une crevaison roue arrière ! Adieu les rêves pour « Jojo » comme l’appellent ses amis. Triste, mais c’est aussi cela le VTT, un sport mécanique.

 

Maxime Marotte (Canondale) qui s’était installé dans le costume du patron l’an passé n’a pas démérité, mais de toute évidence il n’avait pas les mêmes jambes que l’an passé. Dommage. Le bronze est en tout cas venu récompenser sa pugnacité à ne pas lâcher, un accessit que n’a pu que rêver Hugo Drechou (Massi), lui aussi. Comment oublier Stéphane Tempier (Bianchi) aussi, lui qui a percé en début de course et a effectué par la suite une remontée aussi belle que vaine, malheureusement pour lui.

 

Il y a de la densité en France en VTT cross-country élite et les France 2018 on en été la preuve. Le retour « parcours » a été magnifique. A l’image de cet ultime duel entre  Titouan Carod (BMC) et Victor Koretzsky (Ekoi-KMC-SR Suntour). L’issue se joua au sprint, et c’est Titouan Carod qui décrocha au bord des crampes son tout premier titre de Champion de France Élite, trois ans après le dernier en Espoirs, six ans après le premier chez les juniors. Une belle série. En cours ? Peut-être.

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

 

VTT – Champion de France – cross-country – Lons-le-Saunier – Élite hommes – Podium