Jordan Sarrou a marqué les esprits avant le Championnat de France de Ploeuc l’Hermitage.

 

Le pilote Français du Team BH Suntour KMC a en effet connu son 1er podium élite à Vallnord en Coupe du Monde et a terminé 6e à Lenzhereide, le week-end passé.

 

Il comptera donc parmi les favoris à la succession de Julien Abaslon, dimanche, tout comme Maxime Marotte (Canondale), Stéphane Tempier (Bianchi), Titouan Carod (BMC Racing) ou encore son coéquipier Victor Koretzky.

 

« Cette période de l’année constitue un gros enchaînement, explique le pilote de la Haute-Loire, entre les deux manches de Coupe du Monde et les Championnats de France. Ma troisième place à Vallnord a été quelque chose d’extraordinaire, d’autant que pas mal de français avaient effectué le déplacement. Je fais 3e en faisant en plus le sprint pour la 2e place. La semaine passée en Suisse, les conditions étaient différentes, avec de la boue. Ça glissait pas mal. Et puis je n’avais pas les mêmes sensations qu’en Andorre, car à l’entraînement, j’avais beaucoup bossé… en prévision des France de Ploëuc l’Hermitage ».

 

Le rendez-vous national qui attise la convoitise des meilleurs pilotes français, vous l’aurez compris. « L’absence de Julien Abslon (NDLR : qui s’est cassé la clavicule à l’entraînement, et n’a pas encore repris le VTT en compétition), redistribue les cartes, ajoute Jordan. La course risque d’être une belle bataille. Tactique aussi, sans nul doute différente des années précédentes. Après si Victor et moi sommes devant, on peut aussi espérer tirer parti de notre supériorité numérique et en faire profiter le team BH-Suntour-KMC ».

 

Ce titre de Champion de France élite de VTT ne sera pas comme les autres donc pour diverses raisons, déjà parce que Julien Absalon le détenait depuis 2003, mais aussi parce que l’organisation de ces Championnats de France… se fait cette année sur les terres Bretonnes de Ploeuc l’Hermitage qui vont vibrer et vivre au rythme du VTT toute cette fin de semaine, avec un public nombreux et fervent attendu. « Je ne connais pas encore le parcours, explique Jordan. Mais j’étais venu ici, en Bretagne, disputer mon dernier TFJV Il y avait du monde pour nous supporter déjà. Et enfin, si nous ramenions au team  BH-Suntour-KMC, le titre, ce serait une très belle récompense aussi team manager, Michel Hutsebaut. Une très belle victoire pour lui également. Un titre élite c’est un succès de prestige pour toute  une équipe ».

 

 

Hervé Bombrun