Pointée à douze secondes de la Suissesse à l’issue du premier tour de course, Pauline Ferrand Prévot qui pouvait légitiment se dire que la médaille d’argent allait venir accompagner sa fin de course, a déchanté dans les derniers tours de la compétition Norvégienne.

 

Des aléas mécaniques, car le cyclisme est un sport ayant cette propriété, le VTT encore plus, ont effet décidé de changer le cours de la destinée de PFP, avec deux fois sa chaîne qui déraille, puis qui ensuite cède également à deux reprises… et pour finir, comme si ce n’était déjà pas assez, un frein qui ne répond plus !

 

La belle médaille d’argent venait de s’envoler, adieu le deuxième podium pour la Champenoise sur ce mondial VTT 2014 d’Hafjell.

 

Le pire dans l’histoire c’est que la France, sans les soucis de casse et de mécanique, de Pauline, aurait pu faire carton plein en terme de podium, puisque Margot Moschetti à l’issue du troisième passage pointait en troisième position. La Monégasque fera mieux puisqu’elle a acquis l’argent au terme d’une course alliant sagesse et force physique, notamment dans les bosses du parcours.

 

« Je ne me voyais pas sur le podium au premier passage, indique-t-elle à ffc.fr, et c’est venu au fil des tours. Je suis forcément très triste pour Pauline…et aussi heureuse pour moi. »

 

Perrine Clauzel, la troisième française engagée sur cette épreuve, prend quant à elle une belle quatorzième place. Ce qui fait au final trois athlètes tricolores parmi les quinze premières de ce championnat du Monde. Belle performance collective, aussi…

 

 

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste