Chpt-monde-vtt-2015-MARINE-CABIROU1_1

Marine Cabirou
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Et la moisson continue !

 

Entrée en scène ce matin, l’Équipe de France de VTT descente, entraînée par Manu Huber, a fait fort en signant un doublé chez les juniors dames avec Marine Cabirou et Viktoria Gimenez. Linda Jager malgré une grosse chute la veille, a pris la décision en concertation avec le staff médical de l’Équipe de France, et se classe sixième.

 

Une vraie densité au sein de cette jeune « génération » de descendeuses dames qui laisse augurer une fois encore de belles promesses pour les années à venir. Car au talent est venu se rajouter le courage pour la toute nouvelle championne du Monde. « je suis tombée lors de la Coupe du Monde en Suisse, et je suis me cassée les vertèbres. J’ai été en rééducation à Capebreton, et je n’ai repris la compétition qu’à Val di Sole. » Juste le temps pour se remettre dans le sens de la descente, et de gagner, elle qui a brillé aussi en Coupe du Monde élites dames cette saison, signant plusieurs top 10 avec les élite dames. « Je remporte aussi le classement général juniors dames de la Coupe du Monde 2015 », soulignait-elle à France Cyclisme.

 

Deuxième en 2014, Viktoria Gimenez conserve son rang. « J’ai coupé cet été au mois de juin afin de réviser et obtenir mon bac. J’y suis parvenu, avec à la clé une mention très bien en section littéraire. Les études sont importantes pour moi, il n’y a pas que le vélo dans la vie. Je suis également blessée, j’ai un souci à la rotule avec empêchement de synovie. On m’a fait cinq ponctions cette semaine afin d’enlever le liquide synoviale, et hier je suis encore retombée sur mon genou blessé. J’ai des douleurs, la première manche a été dure, là c’était mieux. Je suis donc satisfaite de ma médaille d’argent. »

 

Chpt-monde-vtt-2015-CABIROU-GIMENEZ_1

Viktoria Gimenez et Marine Cabirou
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

Hervé Bombrun