Chpt-monde-vtt-2015-HUGO-DRECHOU_1

Hugo Drechou
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Qu’est-ce que pouvait espérer Maxime Marotte sans son départ « manqué » cet après-midi à l’occasion des championnats du Monde de VTT cross-country, à Vallnord, en Andorre.

 

« Je pense que je pouvais lutter pour une place entre la 3e et 4e, mais je n’ai pas réussi à « lire » correctement le départ, à me faufiler. Je suis pointé en 25e position au premier passage, vraiment en début de course c’était Beyrouth pour moi. J’étais dans les bouchons, et j’ai perdu beaucoup de temps. J’ai réussi à stabiliser et remonter. »

 

Et comment ! « J’ai fait une belle course, 6e, mais mon départ n’a vraiment pas été bon. Mais je n’ai pas de regrets à avoir, une fois que l’épisode du départ a été « absorbé », j’ai mis tout ce que j’avais. » Hugo Drechou, 24 ans, deuxième championnat du Monde au « compteur » a usé du même opérateur. « J’ai effectué une course assez propre, je ne suis pas tombé. J’aurai signé en venant ici pour faire un top 9. C’est mon meilleur championnat du Monde, c’est significatif. Super. Je termine vingt-troisième l’an passé à Hafjell, et là je fais 9. J’ai un peu marqué le pas cette année au niveau national par rapport à 2014, mais j’ai franchi un cap à l’international. C’était mon objectif. Je suis satisfait. »

 

Chpt-monde-vtt-2015-STEPHANE-TEMPIER1_1

Stéphane Tempier
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Autre français bien placé Stéphane tempier 15e. « Ca allait, j’ai fait une petite faute dans le final qui me coûte deux places, mais surtout dès le 1er tour, je chute dans le champs et cela m’a un peu coûté. 15e compte tenu de mon année difficile, du fait que je n’ai pas pu m’entraîner tout le temps comme je le souhaitais, et en privilégiant surtout la récupération, c’est pas si mal. »

 

Hervé Bombrun