chpt-de-france-vtt-BRUNI-_1

Loïc Bruni
Crédit photo – FFC Patrick Pichon

Loïc Bruni s’est fait des sueurs froides la veille de la finale des championnats de France de VTT descente. C’était lors des manches de placement, une mauvaise réception sur un saut, le vélo qui part sur la roue avant ! Mais comme un funambule qu’il est, le pilote du Team Lapierre a su éviter le pire.

 

« J’ai chuté la veille des manches finales, et il s’en est fallu d’un poil pour moi, mais aujourd’hui je me suis recentrée sur la course. J’ai fait ma course même si la piste se dégradait de plus en plus. Il n’y avait pas trop de grippe, il fallait chercher de la vitesse sans exagérer. Je suis content d’avoir réussi. » Petit « prince » français de la descente, le pilote de la Côte d’Azur signe en Isère son troisième titre de champion de France élites, « une course qui est toujours un objectif dans une saison ».

 

Une saison 2015 de belle facture pour lui qui est actuellement deuxième au classement général provisoire de la Coupe du Monde élites hommes.

 

« Je suis régulier sur ce calendrier là, et cela fait plaisir, soulignait-il à Oz-en-Oisans. Il faut maintenant continuer de la sorte. » Le sommet sera sans doute les championnats du Monde de Vallnord. « Rémi Thirion avait gagné là-bas une manche de Coupe du Monde, rappelait Loïc. C’était il y a deux ans, cette piste est technique et conviendra aux pilotes français. On va devoir confirmer laà-bas notre belle tenue sur le plan international, être fort, aller de l’avant et surtout être en bonne santé. Et si cela le cas, cela devrait aller, mais attention aussi à ne pas nous enflammer… » Un vrai discours de leader…

 

 

 

chpt-france-vtt-HOMMES-DESCENTE_1

Crédit photo – FFC Patrick Pichon

 

 

Hervé Bombrun