Manon Basseville incarne l’avenir du trial en France, et ce n’est pas uniquement de la théorie, puisque la sociétaire du Languedoc-Roussillon a déjà conquis, à 17 ans, deux titres de Championne de France Élite, le 2e d’affilée aujourd’hui à Montgenèvre.

 

« Ce maillot me procure beaucoup de plaisir, dit-elle, de la joie. J’ai pris cinq points au 1er tour en oubliant une porte, et cela m’a un peu stressée. Je me suis remis « dedans » après le 2e tour, et c’est passé. » Un deuxième titre qui laisse plus de « joie ». « L’an passé le contexte était différent, explique-t-elle. Marion (NDLR : Porcher) venait juste d’avoir son accident. Les sentiments que j’ai éprouvé étaient forcément mêlés, je n’avais pas la même joie que cette année ».

 

Solide, intelligente et fine dans son approche de sa discipline, Manon Basseville qui s’est classée 5e et 7e en Coupe du Monde cette année, vise maintenant « la finale aux Championnats du Monde de VTT à Val Di Sol, et si je peux réitérer un top 5 ce sera génial », concluait-elle dans les Hautes-Alpes.

 

PODIUM-TRAIL-DAMES

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon