UECL’union Européenne de Cyclisme a tenu son traditionnel congrès annuel à Loulé au Portugal, ce dimanche 13 mars 2016, en présence de 37 des 50 fédérations nationales membres et du Président de l’Union Cycliste Internationale, Brian Cookson.

 

 

A cette occasion, il a été fait un compte-rendu de l’importante activité de l’UEC avec plus de 50 jours d’épreuves officielles auxquelles ont participé 48 fédérations nationales. L’année 2015 a été marquée par la réussite des Jeux Européens de Baku en Azberdjaïn et la création des premiers Championnats d’Europe Élite de cyclo-cross aux Pays-Bas.

 

 

Le rapport financier fait état d’un excédent de 262.000 CHF. Il a été adopté à l’unanimité de même que le budget 2016 qui franchit les 3 M CHF, soit une multiplication par 5 depuis le début du mandat.

 

Le Président David Lappartient a présenté les Championnats d’Europe sur route à Nice et Monaco, Championnats ouverts pour la première fois aux coureurs élite. Les fédérations nationales se sont réjouies de cette grande première qui verra par ailleurs l’attribution d’un maillot complètement redessiné et qui été lui aussi présenté lors de ce congrès.

 

A cette occasion, l’Union Européenne de Cyclisme a été heureuse d’annoncer à ses membres la conclusion d’un accord pluriannuel avec l’Union Européenne de Radiodiffsion (Eurovison) qui produira tous les Championnats d’Europe pour les disciplines de la route, de la piste, du cyclo-cross, du BMX et du VTT, et ce en Europe et dans le monde entier.

 

Enfin, les Championnats d’Europe de sport 2018, qui regrouperont 7 sports (athlétisme, aviron, cyclisme, golf, gymnastique, natation et triathlon) ont été présentés aux Fédérations Nationales. Ainsi, les 4 disciplines Olympiques du cyclisme (route, piste, BMX et VTT) se retrouveront à Glasgow du 1er au 12 août 2018.

 

Par ailleurs, le congrès a adopté à l’unanimité la réforme des statuts de l’Union Européenne de Cyclisme qui visait à moderniser le fonctionnement de notre confédération.

 

Un point important du congrès a été consacré à la lutte contre la fraude technologique. L’Union Européenne de Cyclisme et l’Union Cycliste Internationale ont affirmé leur volonté commune de mettre tout en œuvre pour lutter efficacement contre cette nouvelle forme de triche. Une contribution de l’Union Européenne de Cyclisme à la lutte contre la fraude technologique a été présentée et sera transmise à l’Union Cycliste Internationale. Cette dernière fait état des actions entreprises pour augmenter les contrôles et l’efficacité de ceux-ci.

 

Pour faire suite à une question d’un délégué de la Fédération d’Estonie, le Président David Lappartient a proposé de doter chaque Fédération nationale membre d’outils de détection identiques à ceux utilisés par l’Union Cycliste Internationale et a proposé de financer ces équipements sur les fonds de solidarité alloués par l’Union Européenne de Cyclisme.

 

Dans leurs allocutions respectives, les présidents de l’Union Cycliste Internationale Brian Cookson et de l’Union Européenne de Cyclisme, David Lappartient ont réaffirmé leur souhait de trouver une solution au conflit entre les acteurs du World Tour et œuvreront ensemble à cet effet.

 

Le président Cookson s’est félicité des efforts accomplis dans la lutte contre le dopage et au retour de la crédibilité dans le cyclisme depuis sa prise de fonction. En s’adressant aux Fédérations Nationales membre, il les a informés qu’il comptait solliciter un nouveau et dernier mandat de 4 ans à la présidence de l’Union Cycliste Internationale.

 

David Lappartient quant à lui s’est réjoui de l’évolution très favorable de l’Union Européenne de Cyclisme avec la création des Championnats d’Europe sur route, un accord historique de diffusion de nos Championnats d’Europe avec l’Eurovision et la perspective des championnats d’Europe de sport 2018. En conclusion, il annoncé qu’il sera candidat à sa succession à la Présidence de l’Union Européenne de Cyclisme et qu’il souhaitait poursuivre durablement son investissement au service du cyclisme et dans la gouvernance de notre sport au niveau international.

 

Communiqué de l’UEC