TLO---BISOU-1

 

Avec le printemps précoce cette année, les cyclos ne boudent pas leur plaisir. Ils sont déjà bien affutés par les déjà nombreux kilomètres parcourus à l’entrainement, et s’inscrivent déjà en masse dés les premières épreuves de l’année.

Cette année, c’est un record de participation, et c’est surtout le grand parcours de 140 kms qui a été sélectionné avec 740 concurrents au départ.

 

Parmi ceux-ci, la patrouille Eco Cyclo était fort bien représentée avec Jane Kilmartin, Gilles Henneuze, Laurent Bruynooghe, Laurent Grisel, Jean-Yves Royer, Jean-Marc Thevenet, Michel Bizieres, Nicholas Smith, Maurice Cornu, David Devecchi et Sébastien Gissinger.

L’organisation de la Bisou est rodée, et l’augmentation de la participation est très bien gérée.

 

De l’avis de tous, la neutralisation au départ des premiers kilomètres dans la partie urbaine et le durcissement du parcours avec la montée de July au bout de 15 kms permet à des groupes de valeur homogène de se former et de réaliser cette belle épreuve en toute sécurité.

 

Du coté environnemental, la Bisou a initié cette année la mise en place des zones spécifiques pour recueillir les emballages de chaque coureur, au niveau des ravitaillements. Un panneau Eco Zone, mis en place par Eco Cyclo durant l’intersaison, placé environ 200 m avant le ravitaillement indique le début de la zone qui s’arrête environ 200 m après au niveau d’un second panneau de fin de Zone.

 

Sur le plan sportif, Loic Ruffaut et Sébastien Bonnet, à la suite de la première difficulté, ont pris la poudre d’escampette, et ont failli aller au bout, rejoints seulement à 20 kms de l’arrivée.

C’est finalement Wielfaert Krisof de nationalité Belge qui remporte l’épreuve devant Wilfrid Loulot et Michel Bellina.

L’Irlandaise, patrouilleuse Eco Cyclo, Jane Kilmartin, s’imposant quand à elle dans le classement féminin du Grand Parcours.