Time1

 

Tous les cyclistes rassemblés sur la ligne de départ de l’édition 2014 de la TIME avaient le sourire ce dimanche 8 juin. Une des raisons de cette bonne humeur venait de la météo tropicale qui permettait de partir sans manchette, sans coupe vent, en tenue estivale. Du « jamais vu » sur l’épreuve. Nous n’avions donc aucune excuse quant au rangement de nos poches et à la gestion de nos ravitaillements personnels.

 

Nous avons donc été accueillis sur la ligne de départ avec tous les honneurs au milieu de plus de 1500 cyclistes prêts à en découdre. La plupart d’entre eux voulaient effectuer le parcours intermédiaire, ses 115 kilomètres avec le col des Saisies à gravir deux fois et le très difficile, mais magnifique, col du Pré entre les deux ; le nouveau profil proposé pour cette édition. La chaleur a du calmer ces bonnes intentions car le petit parcours a finalement séduit le plus grand nombre, dont moi. Ses 2150 mètres de dénivellation en 80 kilomètres avec les Saisies deux fois et le petit bonus par Bizanne avaient de quoi user les organismes. Il faut d’ailleurs noter un nombre d’abandon assez élevé. Cette nouvelle version de la Time m’a rappelé l’essence même du Cyclosport qui devrait être plus souvent placé sous le signe du plaisir et de la découverte des territoires traversés.

 

De plus le mode de classement original de l’épreuve qui ne prend en compte que les ascensions est une bonne chose. Elle permet d’être prudent en descente et de mieux profiter des ravitaillements « hors chrono ». L’occasion pour moi de féliciter les organisateurs pour cette initiative et de les remercier, eux et les bénévoles, les « indispensables » ! Sans eux nous ne serions pas grand-chose…

 

Pour ce qui est de la mission de la patrouille Eco Cyclo, nous avons donc effectué les photos d’usage sur la ligne de départ, .Mr Roland CATIN,le Président des Cycles TIME nous a fait l’honneur de poser en notre compagnie.

 

Parmi les Patrouilleurs réunis, Brice AERTS ne savait pas qu’une crevaison l’inciterait, lui aussi, à se rabattre sur le petit parcours, il ne savait pas non plus qu’il remporterait l’épreuve. Bravo à lui !

 

– La patrouille Eco Cyclo sur la Time 2014:

 

Time_ecocyclo

http://ecocyclo.blogspot.fr/2014/06/la-time-megeve-mont-blanc-haute-savoie.html

Concernant le respect de notre environnement, il faut noter que les cyclistes n’ont pas été très respectueux sur la première partie du parcours. J’ai compté une bonne vingtaine de topettes sur les bords de la route. Mais ce n’était pas trop la « catastrophe ». Ensuite deux facteurs ont du rendre les cyclistes plus respectueux de l’environnement.

D’abord les panneaux « Eco Zone » placés à la sortie des ravitaillements très fréquentés sous ce soleil de plomb. Ensuite avec une température souvent supérieure à 30°c, nombre de cyclistes ont laissé leurs ravitaillements dans leurs poches, le besoin de manger se faisant plus rare. La belle nature méritait bien ça. Par contre l’état de la chaussée mériterait, lui, de sérieux travaux !

 

En ce qui concerne l’aspect sportif de l’épreuve, il est bien clair que la nouvelle formule qui ne comptabilisait que les temps des ascensions a permis aux grimpeurs ailés de dominer largement le sujet.

Il n’est donc pas étonnant de retrouver Clément Chevrier, Thomas Terretaz et Nicolas Ougier aux 3 premières places du Grand Parcours de 135 kms, l’Italien Niki Guissani s’imposant sur le Parcours de 115 kms devant Cedric Richard et Graziano Paris.

Un grand bravo également à notre Patrouilleuse Eco Cyclo, l’Irlandaise Jane Kilmartin pour sa nouvelle victoire en catégorie féminine sur le Grand Parcours.

Merci au Club des Sports de Megève pour leur sympathique accueil.

 

– LES CLASSEMENTS DE LA TIME MEGEVE MONT BLANC 2014 :

 

Grand Parcours 135 kms.

Parcours Annexe 115 kms.

 

Patrick François