La sécurité des coureurs cyclistes est une thématique sur laquelle la FFC œuvre depuis toujours, en compagnie de la Ligue Nationale de Cyclisme (frais de gendarmerie et de police, décret à venir comprenant notamment l’usage exclusif temporaire de la chaussée).

 

Les événements récents qui ont coûté la vie a Michele Scarponi, en Italie, ou l’effroyable agression dont a été victime Yoann Offredo hier, sont liés a des comportements démontrant une fois de plus que la route se partage.

 

La FFC d’ailleurs s’est associée depuis des années a cette association « la route se partage » laquelle informe tant les cyclistes que les automobiliste sur la bonne attitude a tenir sur les routes.

 

Un cycliste est un sportif fragile,  dont le terrain d’entraînement est la chaussée, ouverte a tous et toutes. Ne l’oublions jamais. La bonne attitude c’est un mètre cinquante pour doubler un cycliste, et un mètre lorsque l’on circule en ville.

 

Le magazine de la Fédération Francaise de Cyclisme « France Cyclisme » daté avril-mai consacre d’ailleurs tout un dossier à la sécurité des cyclistes et des licenciés de la FFC, notamment en course.

 

Fédération Française de Cyclisme