David-Baudu-2016

Crédit photo – Pierre Yves Chatelon

Prise de pouvoir !

David Gaudu qui s’est classé 2e de l’avant-dernière étape du Tour de l’Avenir à endossé le maillot jaune de leader de cette épreuve comptant pour la Coupe des Nations Espoirs UCI 2016.

« C’est une très belle journée, explique Pierre »-Yves Chatelon, entraîneur national des Espoirs. Nous avions prévu de rester sur la défensive dans le but de passer le col de l’Iseran tous ensemble au cas où il y ait nécessité de rouler dans la vallée de la Maurienne ». Mais une échappée de 23 coureurs s’est formée sur les premières pentes de cette difficulté avec deux coureurs dangereux pour le classement général, un Belge et un Anglais. « Mais nous nous sommes pas affolés car il n’y avait pas de Colombiens avec eux, et tout est rentré dans l’ordre avant le sommet. Il n’y a que Mathias et Valentin qui étaient derrière, mais tous deux sont rentrés dans la vallée. » Mais dans la Vallée, les tricolores n’ont pas eu besoin de rouler encore.

« Un coup de six coureurs est ressorti, indique Pierre-Yves Chatelon, avec Aurélien Peintre. Ils ont pris trois à quatre minutes, dans cette échappée aucun coureur n’était dangereux au classement général, et cela nous arrangeait ». Dans le col de Beaunes, changement de situation. « Les Américains ont fait monter, et Costa s’est isolé en haut. Il s’est échappé. Nans l’a suivi, et il a fait la descente avec David, et ils ont piégé le leader Colombien avec dans leur roue l’Italien Ravasi. Au pied du télégraphe, Nans a pris un gros relais, Aurélien a fait de même un peu plus haut. Costa a compté jusqu’à 45 secondes d’avance. C’est David qui a fait l’ascension tout seul quasiment, et Costa est repris à deux kilomètres de l’arrivée. Le dernier rescapé de l’échappée Nick Schultz gagne l’étape. Ravasi a tenté d’attaquer David à la flamme rouge, mais cela l’a agacé. Il lance aux 500 mètres et fait deux avec un petit écart.

 » Ce soir David Gaudu à vingt-et-une secondes d’avance sur Ravasi et une minute et vingt secondes sur Costa. « Mais ils n’ont pas dit leur dernier moment sans doute, prévient Pierre-Yves Chatelon. Nous avons fait aussi une bonne opération au niveau de la Coupe des Nations, si cela reste en l’état nous l’aurons gagnée avant de disputer les Championnats d’Europe à Plumelec, mi-septembre ».

Hervé Bombrun