Nans Peters (AG2R-La Mondiale), 3e

« La course a été très débridée dès le départ, avec les équipes Japonaises que l’on ne connaissait, c’était un peu l’inconnue sur la manière dont l’épreuve allait se dérouler. On s’est retrouvé à deux devant avec Fabien Doubey au sein d’un groupe de vingt, vingt-cinq coureurs échappés. A la fin cela s’est fait dans le Mikuni, et dans cette difficulté c’était un par un. On ne montait pas le Mont Fuji. La difficulté à gérer c’est le climat, humide et chaud, nous n’avons pas l’habitude d’avoir ce genre de température en Europe. On termine un par un, les deux Italiens Ulissi, et Formolo étaient super forts, l’ensemble de l’équipe transalpine était très forte. Je me classe 3e, Fabien va accrocher un top six. Le bilan de ce test-event est bon bilan pour nous ».

 

 

Hervé Bombrun

 

photo Guillaume Gerbaud.