Caniculaire, spectaculaire et linéaire dans son final tels ont été les ingrédients qui ont donné tout son sel à l’édition 2015 de la classique des Alpes juniors, remportée par Sofiane Mérignat lequel s’est envolé dans le final du col du Mont du Chat, avant-dernière difficulté de la journée. Sixième récemment de Arguenon-Vallée Verte, en Bretagne, le gamin d’Aubagne a été le plus fort de cette course, plus fort qu’une chute qu’il l’a fait valdinguer dans un virage de la descente du Mont du Chat, le bitume lui mordant alors sauvagement la chair de la jambe gauche. « Il y avait des gravillons, j’ai glissé de la roue avant et je suis parti ». Fin du jeu ? Non. Sofiane a repris sa marche en avant, déterminé, sans se relâcher. L’écart sur la ligne d’arrivée démontre d’ailleurs sa motivation, plus de deux minutes d’avance sur le dos Guglielmi et Grolleau, son coéquipier en Provence. « J’ai eu mal dans la descente, mais j’ai continué, avoue Sofiane. J’avais déjà obtenu un résultat à Arguenon, mais là c’est le plus succès de ma carrière. J’avais chuté la veille à Arguenon, rappelait-il, d’ailleurs à l’entraînement. Et le matin de la course, je casse le câble de mon dérailleur. Un responsable du staff de Provence, Marc Vendelli, a été voir un mécano du Pays-de-la-Loire qui me l’a repéré. Je le remercie encore aujourd’hui. » Gamin volontaire, Sofiane qui a débuté le cyclisme parce qu’enfant il était hyper actif, a trouvé son club en lisant le nom de ce dernier dans le journal de sa région. « Le VC Aubagne, et je leur dois tout ». Coureur de caractère qui sait être véloce dans les cols – un atout- Sofiane Mérignat s’était donné cet hiver, « deux ans pour marcher dans le cyclisme. Je grimpe bien, et je vais m’entraîner souvent dans l’Espigoulier chez moi, mais j’apprécie aussi de plus en plus les contre-la-montre. Cet hiver aussi j’ai bien bossé, j’ai couru pas mal en cyclo-cross, pris tous les titres décernés en Provence. Je me suis juste loupé sur les challenges, et je voulais me rattraper sur la route. « Chose faite puisqu’en plus de la classique des Alpes, il s’empare de la tête du classement génral provisoire du Challenge National.

Hervé Bombrun