Thomas Damuseau va entamer une nouvelle aventure en 2015, avec l’équipe continentale Roubaix-Lille Métropole.

 

Le Roannais après quatre saisons passées à l’étranger, chez Giant Shimano, a en effet choisi la structure Nordiste pour se relancer.

 

« J’étais en contact avec des équipes, mais cela traînait pour la signature du contrat, dit-il à ffc.fr. J’ai donc pris la décision de revenir en France, au sein d’une structure où mes chances de briller seront plus fortes. Je sais que Roubaix-Lille Métropole compte sur moi pour 2015. »

 

Le Roannais qui est un coureur marchant à la confiance va donc trouver une structure plus « familiale » lui permettant d’exprimer ses qualités de puncheur. Lauréat du classement de la montagne sur le Dauphiné 2013, deux fois troisième d’étape sur la Vuelta de Burgos cette année, Thomas Damuseau « visera les Coupes de France « PMU » l’an prochain et d’autres épreuves sur lesquelles je tenterai ma chance, et puis Roubaix possède aussi un projet de développement sur le long terme.

 

J’ai vraiment failli arrêter le vélo, mais en discutant avec pas mal de monde, je me suis dit que cela valait le coup de continuer ma carrière. J’ai vingt-cinq ans il aurait été dommage de tout stopper. Ma famille, Benoît Luminet, Romain Bardet, un ami triathlète, tous m’ont poussé à continuer. Je ne veux pas faire de sentimentalisme mais au soir de Paris-Bourges, je pensais vraiment disputer la dernière course de ma carrière, mais l’avis de mes proches m’a fait prendre conscience que j’aimais vraiment le vélo, ce que je fais. Que l’on a une vie de privilégié même si le métier est difficile, et là franchement, en plus, j’ai retrouvé une foi de cadets. »

 

Hervé Bombrun