Clara Copponi a d’ores et déjà toute d’une grande ! La jeune provençale est une « surdouée » de son sport, qu’elle autre définition en effet donner à son parcours qui frise l’excellence depuis ses débuts en compétition. La soeur cadette de Thomas Copponi, sprinter Espoirs de l’équipe de France, a rajouté deux nouvelles lignes à son palmarès la semaine dernière à l’occasion des FOJE, sorte de Jeux Olympiques des jeunes, qui se sont tenus à Tbilissi, en Georgie. Son bilan sur cette épreuve est quasi parfait avec l’argent sur le contre-la-montre et le bronze ramené à l’issue de l’épreuve en ligne. « Mes deux médailles sont la récompense de tous les entraînements que j’ai effectués cette année, déclare-t-elle à France Cyclisme. C’était ma toute première compétition internationale, et j’en reviens avec ces deux médailles. Cette épreuve avait des allures de Jeux Olympiques, toutes les nations étaient rassemblées dans un village. Il y avait l’équipe de France, d’Italie et on était tous ensemble. »
Une découverte du haut-niveau qui n’a pas fait trembler la demoiselle. « Je n’ai pas eu la pression, j’ai pris cette épreuve comme une autre. Mon objectif était de ramener une médaille. Je visais l’or sur la course en ligne, et j’obtiens l’argent sur le chrono. C’était une belle surprise pour moi dans la mesure, où j’ai disputée à Tbilissi le premier contre-la-montre de ma carrière. »
Future pensionnaire à partir du mois de septembre du Pôle de Bourges, réservé aux jeunes coureurs en endurance piste, Clara Copponi qui intégrera une classe de 1ère ES, avait déjà ébloui cet été par sa constance lors des championnats de France piste de l’avenir, à Hyères. « J’avais gagné trois titres l’an passé sur cette compétition, et mon but était de faire la même chose cette année. J’y suis parvenue. J’aimerais maintenant terminer par un autre maillot de champion de France cadette lors des prochains championnats de France sur route cadettes qui se dérouleront aux Pieux, dans la manche. J’ai déjà remporté le classement général de la Coupe de France cadettes, le titre de championne de France serait un plus. Je pars dans cette optique, tout en sachant que je vais quoiqu’il en soit quitter cette catégorie sur une bonne note. » En effet…

Hervé Bombrun