Double champion de France juniors l’an passé, contre-la-montre et épreuve en ligne, le Breton Élie Gesbert effectue des débuts prometteurs dans les rangs élites. Espoirs première année, le sociétaire du Team Pays de Dinan compte déjà deux succès : Le Tour du Pays Naborien, deuxième manche de la Coupe de France des clubs de DN3, et quelques jours avant il avait déjà levé les bras à l’occasion des championnats des Côtes d’Armor.

« Mon passage des rangs juniors à élites s’est bien passé, confie-t-il à ffc.fr dépêches La France Cycliste. J’ai eu quelques appréhensions à l’occasion des premières classiques Bretonnes, je me questionnais par rapport au niveau, à la manière, et à la vitesse à laquelle cela allait rouler car les courses sont plus longues en distance. Mais cela s’est bien passé, j’ai commis quelques petits erreurs mais c’est comme cela qu’on apprend le mieux », déclare encore ce jeune coureur.

« Après il y a eu ce succès sur la manche de Coupe de France de DN3, ajoute-t-il, le club n’a pas l’ambition de monter en DN2, mais une chose est certaine nous allons sur ces épreuves pour faire briller le maillot, le montrer. »

Ce que Élie a fait à merveille. « Je n’étais pas spécialement préparé à cela, l’objectif est de monter en forme doucement, mais une victoire comme celle-ci est toujours bonne à prendre. » Comme une première sélection en Équipe de France Espoirs, que le jeune Breton fêtera à l’occasion du Tour des Pays de Savoie.

« C’est super d’avoir une première sélection aussi vite, je ne m’y attendais pas lors de ma toute première saison chez les Espoirs, en fait, mais je suis bien content de faire partie de l’équipe de France pour cette compétition. Cela va être l’occasion pour moi de monter des cols pendant quatre jours. Il va y avoir un gros niveau, et j’y vais avant pour me former. Ce sera en quelque sorte un apprentissage. Je vais découvrir le niveau Espoirs international, voir comme cela se passe. »

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste