Deuxième cette semaine de la Côte Picarde, Thomas Boudat, champion du Monde de l’Omnium lors du mondial sur piste de Cali, en Colombie, a remporté cet après-midi le ZLM Tour, troisième manche de la Coupe des Nations Espoirs UCI. Marc Sarreau complète la belle prestation de l’équipe de France des moins de 23 ans, avec une troisième place, tandis que Loïc Chetout est dixième. Lorenzo Manzin, douzième, remporte pour sa part le sprint du peloton ! « Les choses étaient pourtant assez mal engagées, indique depuis les Pays-Bas, Pierre-Yves Châtelon entraîneur national des moins de 23 ans, à ffc.fr dépêches La France Cycliste. Il y a un coup de bordure au bout de trente kilomètres, avec un groupe de vingt deux coureurs en tête de course, et nous n’avions qu’un seul représentant devant, Marc Sarreau. Il était suivi par un autre groupe de vingt et un coureur avec là encore qu’un seul de nos représentants. Il y avait trente secondes d’écart entre les deux. » Le peloton lui naviguait un peu plus loin avec à son bord Thomas Boudat, Jérémy Leveau et Lorenzo Manzin. « Les deux groupes de tête n’en ont fait qu’un seul au bout de cent kilomètres, poursuit l’entraîneur des Espoirs. Une fois le regroupement opéré, les hommes de devant se sont relevés, et le peloton a lui aussi opéré la jonction. » Et c’est là que les tricolores sont entrés en action. « Chetout est ressorti avec un groupe de cinq. Ils ont eu jusqu’à une minute dix secondes, une minute vingt d’avance. » Mais le vent a changé la donne pour les cinq. « En entrant sur le circuit final, il y avait une digue qui était balayée par le vent, nous avions reconnu ce secteur car il était au pied de notre hôtel, relève Pierre-Yves Châtelon. 40 hommes étaient alors devant, puis ce groupe s’est réduit à dix avec Boudat, Sarrou et Chetout, toujours. Le paquet n’a jamais été loin, à seulement cinquante secondes pas plus. Mads Würtz fait l’effort dans le dernier rond point, Boudat est calé dans sa roue et il vient le sauter sur la ligne. » La France réalise ensuite le tir groupé que l’on sait, une belle prestation qui lui permet aussi de prendre la tête du classement général provisoire de la Coupe des Nations Espoirs UCI 2014. « On s’installe en tête pour deux points d’avance par rapport aux Belges », conclut, satisfait, Pierre-Yves Chatelon.Hervé Bombrun