Avec la quatrième étape qui arrivait au sommet du Plateau de Solaison, le classement général général du Tour de l’Avenir, manche de la Coupe des Nations UCI, commence à se dessiner. Le Colombien Miguel Angel Lopez a en effet pris le maillot jaune de leader, et Pierre-Roger Latour pointe à la quatrième place du général à vingt-sept secondes du coureur Sud-Américain. L’étape ayant été remportée par le coureur Kazakh Ilya Davidenok. « Il y a eu une échappée de cinq coureurs, rapporte à ffc.fr dépêches « La France Cycliste », Pierre-Yves Châtelon, entraîneur national des Espoirs. L’écart est monté à six minutes, les Belges ont mis un coureur à rouler, nous on a demandé à Loïc Chetout d’en faire de même, pareil pour les Australiens. L’avance du groupe a baissé rapidement aux alentours de trois minutes, mais les choses ne sont pas décantées de suite dans l’ascension finale sur Solaison. C’est une attaque de Pierre-Roger Latour qui a fait bouger les « lignes », à trois kilomètres du sommet. Il est parti avec le Colombien et ils ont récupéré pas mal de coureurs qui étaient échappées, sauf Davidenko et Oomen, le néerlandais. Pierre-Roger se fait lâcher sur le final par Lopez. Il est bien placé au général ce soir, c’est bien. Jérémy Maison termine quinzième de l’étape, Guillaume Martin dix-huitième. On est, avec l’équipe de France, en embuscade. C’est bien. »

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste