Le Russe Aleksandr Vlasov a « crucifié » Valentin Madouas et l’équipe de France lors de la deuxième et dernière étape du Grand Prix Patton (Luxembour), épreuve comptant pour la Coupe des Nations juniors 2014.

 

Le Russe qui est sorti du peloton à « treize kilomètres de l’arrivée, à la faveur d’un grimpeur », indique à ffc.fr dépêches la France Cycliste, Julien Thollet entraîneur national « a compté jusqu’à trente cinq secondes d’avance au plus fort de son échappée. Il s’impose au final sur cette deuxième étape avec neuf secondes d’avance sur le peloton, et remporte le classement général du Patton 2014 pour trois petites secondes ».

 

De quoi générer de la frustration dans le camp tricolore. « On a organisé la poursuite, mentionne encore Julien Thollet, mais il nous en a manqué un peu sur le final. Les gars ont respecté les consignes en lançant partir une échappée à trois coureurs qui a eu jusqu’à une minute dix d’avance. Mais on est revenu trop vite sur elle. Ce qui a laissé la place aux contres par la suite, dans lequel s’est engouffré de bonne « guerre » le Russe.

 

On perd de peu le général de cette épreuve, comme ce fut le cas pour la Course de la Paix, voici quelques semaines et c’est rageant. La France néanmoins garde la première place au classement général provisoire de la Coupe des Nations, et c’est une bonne chose. La course d’aujourd’hui est aussi une bonne répétition quelque part en vue des championnats d’Europe la semaine prochaine à Nyon, en Suisse. C’est parfois comme cela que l’on soude encore plus un groupe, dans l’adversité et la défaite ».

 

 

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste