Futur professionnel au sein de l’équipe continentale pro Bretagne Séché Environnement, Kévin Ledanois a fait briller les couleurs de l’Équipe de France aujourd’hui sur les routes du Tour du Jura. Le fils de Yvon Ledanois a devancé, en Suisse, l’Espagnol David Belda, tandis qu’un deuxième coureur de l’Équipe de France Espoirs se classe troisième de cette épreuve, en l’occurence, Pierre-Roger Latour. « Il y a une belle course de la part de l’ensemble du groupe, un beau collectif, souligne Pierre-Yves Chatelon auprès de ffc.fr. Quand la bonne échappée a pris corps, nous avions quatre de nos coureurs devant avec Thomas Boudat, Quentin Jaurégui, Pierre-Roger Latour et Kévin Ledanois. Ils ont su en plus bien manoeuvrer dans le final face aux pros de chez Iam Elmiger, Matthias Frank, Saramontins ou encore Baldo de l’équipe Atlas. Thomas Boudat sur un profil de course un peu dur, surtout le final, est parvenu à passer les bosses en se faisant mal. C’est de bon agurure en vue du mondial car le final de cette course était difficile. Il se classe douzième, Quentin Jaurégui est quinzième. J’avais un peu titillé certains gars en leur disant avant la course qu’ils couraient mal, je leur avais dit au briefing. Cela les a piqués. Je n’ai pas fait cela pour les stigmatiser, mais dans le but de les faire progresser, preuve que cela a fonctionné. Ils ont en effet joué à la perfection dans le « money-time » de la course, tous, et c’est finalement Kévin Ledanois qui a été le plus prompt à conclure. Il y avait une grosse bosse à quatre kilomètres de l’arrivée, une descente, puis l’arrivée. Et à la fin de la descente, Kévin vire le plus vite des quatre coureurs avec qui il se trouvait, et s’en va à la victoire. »Hervé Bombrun @Lafrancecycliste