Champion de France amateurs en 2012, Jimmy Raibaud a remporté cet après-midi la deuxième étape du Rhône-Alpes Isère Tour, en s’imposant au sprint devant la quasi-totalité du peloton, sur une arrivée balayée par un fort vent de face. « La veille, l’ensemble de l’équipe du CR4C Roanne n’avait pas été dans le « match », et aujourd’hui encore nous avions manqué la bonne échappée, mais l’équipe de France Espoirs a parfaitement contrôlé la course, fait le tempo en faveur de Quentin Jauregui. On savait que le scénario final serait un sprint, Walter m’a bien protégé. Il s’est mis en mode poisson pilote à dix-quinze bornes de l’arrivée, et m’a emmené sur un plateau au pied du dernier faux plat montant. » Là, la consigne était clair : prendre la roue de Clément Venturini, le jeune professionnel de la Cofidis. « Mais dans le dernier virage j’étais loin, je lance donc de loin en sachant qu’au niveau des barrières d’arrivée il fallait être parmi les tout premiers. Je suis heureux de remporter une classe 2, surtout qu’en début de saison, j’ai gagné une manche de Coupe de France de DN1, le Grand Prix de Bruxerolles. J’ai montré que j’étais capable de gagner des courses avec les pros, des gars qui vont vite, que je suis encore rapide après une saison 2013 blanche, à cause de soucis au genou. Mon but maintenant c’est de signer un contrat pro à la fin de saison. J’espère que cela se concrétisera. » Si Raibaud a enlevé la mise à proximité de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, Quentin Jaurégui, septième de cette étape, a lui conservé son maillot de leader. « Je veux remercier tous mes coéquipiers de l’équipe de France Espoirs, disait-il en se rendant au podium protocolaire. Ils ont effectué un boulot extraordinaire, se sont mis à genoux pour moi. Quel groupe magnifique. » Et un leader qui ne l’est pas moins…Hervé Bombrun