Fiona Dutriaux a pris la 18ème place de la quatrième étape de l’Energiewatch Tour, aux Pays, remportée par la néerlandaise Lucinda Brand (Rabobank Liv Woman Cycling Team). « L’étape était longue, explique à ffc.fr dépêches la France Cycliste, Sandrine Guironnet, entraîneur national dames, et qui au bout de quatre jours de course commence à laisser des traces. Un bon vent de côté a permis l’ouverture de bordures dès le premier, ce qui a de suite bien secoué le peloton. Mais c’est lors du deuxième tour de circuit que la différence se fera. » La course en effet bascule à ce moment-là. « Un groupe de dix-sept filles se propulse à l’avant, explique la coach tricolore. Il y a devant toutes les leaders, mais pas les françaises. » Piégées nos compatriotes ont toutefois tenté de redresser la barre. « Elles ont roulé pour tenter d’opérer la jonction entre le peloton et les échappées, et d’ailleurs à un moment donné l’écart était revenu entre les deux groupes à vingt secondes. » Mais cela ne suffira pas ! « L’équipe de France s’est alors organisé pour préparer au mieux le sprint du peloton en faveur de Fiona Dutriaux. Celui-ci le remporte. Frustrées de ne pas avoir saisi l’ouverture et de ne pas avoir pu rentrer sur le groupe de tête, les filles auront à cœur de bien figurer sur la dernière étape de cet Energiewatch Tour, indique Sandrine Guironnet. Cette épreuve d’ailleurs se révèle être une très bonne préparation à un mois de la prochaine manche de Coupe du Monde dames, en Chine. »Hervé Bombrun