Pierre-Yves Chatelon, entraîneur national de l’équipe de France, est revenu pour France Cyclisme, sur la 1ère étape du Tour de l’Ain qui arrivait à Trévoux et remportée par Lobato. « Cette étape était dévolue aux sprinters, et a été courue comme chez les pros. On a essayé de placer Simon Sellier qui était parmi les 10ers du peloton à trois-quatre bornes, mais quand le peloton est retombé sur l’échappée, il a été bloqué par cette dernière et n’a pas pu faire le sprint. On voulait surtout passer une journée sans prendre de risques pour ceux qui vont disputer le Tour de l’Avenir. Le but était de faire du rythme et de couvrir la distance proposée sur cette première étape du Tour de l’Ain »

 

Hervé Bombrun