A l’attaque ! C’est le mot d’ordre depuis deux jours au sein de l’équipe de France engagée sur les routes du Rhône-Alpes Isèère 2017. « Le début de course, indique Pierre-Yves Chatelon, entraîneur national, a été marquée par de nombreuses attaques signées de Jérémy Defaye. Sofiane Mérignat, lui, a été victime d’une chute. Il est bien épluché de partout, car il a pris une belle boîte. Axel Journiaux a trouvé l’ouverture dans un groupe de six-sept coureurs. L’écart est monté jusqu’à une minute quarante, mais l’équipe de l’Armée de Terre a mis un gros coup de vis au pied du col de Malleval. Une partie de l’échappée a été revue, mais Axel Journiaux parvient à rester devant avec onze gars. Il doit d’ailleurs gagner quelques places au général. L’équipe a été actrice une fois encore, et représentée à l’avant. Ce qui est important ».

 

 

Hervé Bombrun