SYLVAIN-CHAVANEL2_1-(002)Ambitieux et animé d’une réelle volonté de bien faire, Sylvain Chavanel s’est finalement classé 13e des 1ers Championnats d’Europe du contre-la-montre professionnel, à Plumelec.

 

Une déception pour lui, comme il le concédait sitôt la ligne franchie. « Le problème c’est qu’il faut maintenir le rythme sur des chronos d’un tel niveau que ce soit sur un Championnat du Monde ou un Championnat d’Europe, et c’est le problème souvent pour moi, et puis qui sait ce n’est peut-être plus pour moi les chronos. Ce final ici, Cadoudal, tout le monde le connaissait c’est difficile, et ce sont les jambes qui parlent. »

 

Celles de Sylvain ont crié dans la « dernière partie de ce contre-la-montre. Finalement, je disais que c’était un parcours roulant, mais les moyennes ne sont pas hautes, on est toujours en prise. Je n’étais pas impérial, sur un chrono de 25 bornes cela peut passer, mais là non. Je suis déçu comme souvent à ce niveau-là, forcément, ce ne sera pas non plus la dernière déception de ma carrière, cela fait partie de mon chemin tout simplement. »

 

Une page de la carrière en Équipe de France route s’est peut-être tournée pour le recordman des victoires sur le Championnats de France de chrono.

 

« Je vais sans doute porter le maillot de l’Équipe de France sur piste prochainement, mais pas sur route. C’était peut-être ma dernière sélection ici. Je suis content de ma carrière (en Équipe de France) quand même, après elle n’est pas non plus terminée ».

 

Hervé Bombrun

RÉSULTATS