La première étape de la Krasna Lipa s’est disputée sur un parcours très vallonné de 120km (1600m D+),  sous une forte chaleur (30 degrés). 

 

« C’est parti assez vite avec plusieurs tentatives isolées sur la 1ère moitié de course mais personne n’a pu faire la différence, indique à France Cyclisme, Julien Guiborel, entraîneur femmes route au sein de la DTN de la FFC.

 

À mi course, Morgane Coston de la DN Biofrais effectue une échappée solitaire d’une dizaine de kilomètres. Mais elle se fait revoir par le peloton qui imprime une allure rapide dans les bosses. La sélection se fait alors par l’arrière. Les filles de l’équipe de France restent vigilantes en étant bien placées à l’avant. L’objectif étant de faire la différence dans les derniers kilomètres avec une attaque ou un sprint pour Laura. 

 

Dans la dernière difficulté à 15 km de l’arrivée, deux adversaires attaquent sèchement,Mackaij des Pays-Bas (TEAM SUNWEB) et Banks de chez UHC (equipe américaine). Les filles sont surprises et réagissent un peu trop tardivement. Elles s’organisent à 7km de l’arrivée mais il y a déjà cinquante-deux secondes d’écart . Elles reviennent toutefois à vingt secondes à la flamme rouge mais une mauvaise indication d’un signaleur leur fait manquer un virage alors qu’elles emmenaient en tête (Maelle, Fanny, Lucie, Greta, Laura).   Evita et Victorie juste derrière arrivent à prendre le virage et termine 14 et 15e. Le jury des commissaires les replacent tout de même dans le même temps. Au général, Greta est 10e car elle prend 1sec de bonification durant l’étape ». 

Aujourd’hui se courra la deuxième étape longue de cent quatre kilomètres avec de grosses difficultés sur la 1ère moitié de parcours et un circuit final usant avec une bosse à chaque tour.

 

À noter aussi, la 6e place Séverine Eraud (Experza Footlogix)malgré une chute pendant l’étape, et la 12è place de Clara Copponi (DN Biofrais).

Hervé Bombrun