Sur la deuxième étape du Saarland Troféo, « l’équipe danoise du leader a totalement maîtrisé le peloton sur les 30 premiers kilomètres, indique à France Cyclisme, Emilian Broe. La course s’est ensuite débridée par l’intermédiaire d’un allemand qui a ouvert la route en solo durant 10km. Il a été ensuite rejoint par Louis Barré et le tchèque Vacek qui combleront leur retard au prix d’un bel effort. Ils finiront par être rejoint par un américain et un norvégien. Le bras de fer entre les danois et ce groupe de 5 va stabiliser l’écart à 1′. Le peloton a comblé progressivement son écart dans le dernier tour avec le soutien des néerlandais et britanniques. La course fut par la suite neutralisée en raison de la présence d’un blessé grave sur le parcours. Après plusieurs minutes de concertation, le jury des commissaire décide d’attribuer les 5 premières places aux échappées avec un écart de 13″ d’avance sur le peloton. Louis Barré se replace donc à la 4eme place au classement général. Tous les autres membres de l’équipe de France juniors hommes , vigilants, ont terminé dans le peloton sur cette manche de la Coupe des Nations».
 
Hervé Bombrun