Julien Thollet est satisfait de la première sortie de l’équipe de France juniors en Coupe des Nations UCI. La belle 4e place de Louis Barré à Gand lance cette équipe. « Quatre de nos coureurs finissent parmi les 16ers, explique l’entraîneur national des juniors hommes, à la FFC, c’est preuve qu’il y avait une vraie densité dans notre groupe, et les coureurs ont été en mesure de peser sur cette épreuve ».

Mais le coup qui est sorti très tôt, au kilomètre quatorze était fort, avec Waerenskjod et Manfredi (NDLR : le vainqueur) « que l’on connaissait, tous, indique Julien Thollet, plus l’américain Immonsq que l’on a découvert, et qui au « final » s’est montré très fort ». Ces trois concurrents sont parvenus à contenir le peloton, « et ils ont évité le retour des contres notamment celui de Louis Barré qui est parvenu à réaliser un coup de force dans le final avec un concurrent Belge, ajoute Julien Thollet, mais, malheureusement, ils n’ont pu réaliser la jonction pour aller jouer la gagne. Cette première sortie internationale du groupe juniors laisse augurer de belles choses pour la suite, nos six coureurs ont été présents tout au long de la journée, et certains ont pris leur marque comme Elliot Pierre et Hugo Page, J1 qui ont tenu leur rang, et des J2 qui ont pris leurs responsabilités. C’est bien. La gagne était accessible, et ce n’est que partie remise pour Paris-Roubaix avec un groupe qui sera complètement différent ».

 

Hervé Bombrun