Léa Curinier, 3e de la première manche de Coupe des Nations Juniors femmes UCI 2019
Photo: Julien Guiborel – FFC

Entraîneur national des juniors femmes au sein de la DTN de la FFC, Julien Guiborel, est revenu pour France Cyclisme, sur la première manche de Coupe des Nations UCI, juniors femmes 2019. « Belle course d’équipe où chacune avait un rôle défini en fonction du parcours ou de la configuration de course. Les premières à entrer en action étaient Ysoline et Jade qui ont été présentes à l’avant en attaquant sur la partie en ligne de 22 kilomètres et sur le 1er tour de circuit à réaliser à trois reprises.

Maeva a ensuite attaqué dans le grimpeur du 2e tour emmenant avec elle une concurrente anglaise. Après quelques kilomètres d’échappée, elles se font reprendre peu avant la cloche, à 17km de l’arrivée. Avant d’aborder les deux dernières difficultés et préparer le terrain pour Cedrine et Lea, jade emmène le peloton avec les américaines.

Celles-ci prépare l’attaque de Megan Jastrab, la « future vainqueure », dans l’avant-dernière bosse. Personne n’arrive à la suivre. Elle ne sera reprise que dans la dernière bosse sous l’impulsion de Cédrine qui est sortie du peloton. Cedrine passe en tête de la dernière difficulté.

Un groupe de sept puis quinze, 20 concurrentes se regroupe dans le final avec Cédrine et Léa. Cédrine part seule dans la fin de la descente, elle n’est reprise qu’à la flamme rouge. Léa se place alors dans le train des anglaises, encore 4 dans le final, et termine 3 e dans ce sprint montant en petit groupe. Podium qui vient récompenser toute la dynamique collective de l’équipe. Une belle manière de courir qui leur permet de prendre de l’expérience à ce niveau ».

 

 

Hervé Bombrun (avec Julien Guiborel)